PRESENTATION

NOM DE L’ORGANISME

Katènè KADJI Gié

SECTEUR ET INTITULE

Secteur : Energie et Environnement

Intitulé : Production et diffusion des foyers améliorés « Sewa » et des Briquettes combustibles

LOCALITE

Bamako (représentations : Sikasso, Ségou, Koutiala, Mopti, Gao)

PRESENTATION

CONTEXTE

Katènè KADJI est un groupement d’intérêt économique, créé en 1996 (successivement : informel, semi-formel et formel).

Le capital initial a été entièrement fourni par son promoteur Mr Ousmane S. SAMASSEKOU Ingénieur des Eaux et Forêts et spécialisé dans le domaine de l’Energie domestique. Il gère aujourd’hui une unité de production et de diffusion des équipements à cuisson propre « Sewa » de marque déposée à l’OAPI » et depuis 2015 une unité de production des briquettes combustibles « Sewa charbon » alternatives au charbon de bois (Poussières de charbon de : typha ; tige de cotonnier ; sciure de bois, la balle de riz ou toutes autres biomasses).

Le Mali : le bilan énergétique dominé à près de 85% par les combustibles ligneux

 

BOIS ENERGIE :

Au Mali la déforestation d’environ 400.000 hectares / an.
Au MALI la demande annuelle du bois énergie est de 6.000.000 tonnes.
Au total, entre 1990 et 2010, le Mali a perdu 11,2% de sa couverture forestière (soit 1.582.000 ha).
La part de consommation de bois de feu et de charbon dans le bilan énergétique des ménages de Bamako est respectivement :  32% et 66% en 2015.

 

POLITIQUES NATIONALES :

Grâce aux politiques et stratégies nationales à travers la SNED et l’AMADER le déficit de Bamako est passé de 687 669 tonnes en 1998 à 490 198 tonnes en 2015 soit une baisse de197 471 tonnes.

 

SANTE :

D’après l’OMS chaque année le monde perd 1.600.000 femmes et enfants au dos à cause de la fumée produite par les équipements traditionnels ouverts. Au MALI près de 38 100 femmes et enfants au dos meurent par an à cause des mauvais équipements de cuisson.

 

SOCIAL :

Au Mali, les femmes et les filles sont responsables de la cuisson des aliments pour le ménage. Elles passent des heures de marche et de travail pour recueillir le bois de feu ou le charbon de bois à des distances variant entre 2 et 10 kilomètres de leur résidence. Cette lourde charge de travail affecte la productivité des femmes, y compris la mauvaise performance des filles à l’école.

Chaque foyer Sewa réduit la consommation de bois énergie d’au moins 5,100TEB/an (Tonne Equivalent Bois par an).

 

ECOLOGIE :

Avec la politique des différentes stratégies nationales (Foyers améliorés), Bamako a vu réduire son déficit en bois énergie de 197471 tonnes entre 1998 et 2015(Réf FONABES 2015).

 

ECONOMIE :

Un foyer Sewa réduirait (AER-Mali) les dépenses liées au charbon de bois de l’ordre de 73 000 FCFA par an (pour une diffusion de 47 000 Sewa en 2015, les ménages de Bamako ont épargné :3 431 000 000 FCFA, mais aussi ont fait bénéficier à une population de l’ordre de :376 000 personnes).

 

OBJECTIF

KKJ a pour objectif à travers son Sewakadji d’ici 2020 la production de 1 000 000 (un million) Sewa standards et 25 000 équipements à cuisson propre de types spéciaux allant des gazeifer aux institutionnels dont les prototypes sont validés et tous disponible à nos ateliers depuis 2015. Son unité AFOvert actuellement en lancement médiatique produit 2 tonnes par jour pour atteindre dès 2018 les 4 tonnes par jour avec un objectif de 50 000 tonnes d’ici 2020.

BENEFICIAIRES

800 PME indépendantes (artisans-es et revendeurs-ses).

150 000 Ménages maliens (réduction des dépenses, des temps de cuisson et du ramassage du bois).

Espace forestier Environnement (coupe du bois énergie).

Environnement (pollution domiciliaire).

Santé (maladies obstructives et cardiovasculaires).

 

ACTIVITES

KKJ possède 2 unités de production et de diffusion :

- l’unité SEWAKADJI chargée de la production des foyers améliorés « Sewa »

- l’unité AFOvert chargée de la production et la diffusion des briquettes combustibles « Sewa charbon »

Les 2 unités de kkj sur le plan TECHNOLOGIES sont leader dans l’espace CEDEAO. A ce titre KKJ a reçu à Bamako l’ensemble des entreprises de la CEDEAO dans le domaine des foyers améliorés et les briquettes combustibles pour une session de formation (du 30 Mai 2016 au 3 Juin 2016) dénommée WACCA CAMP BAMAKO 2016 sous l’égide de ECOWAS (Centre for Renewable Energy and Energy Efficiency (ECREEE) sis à Praia (Rep Cap Vert). KKJ pourrait se glorifier d’avoir formé ou mis en place des programmes entiers ou entreprises dans l’espace CEDEAO.

RESULTATS

- L’unité SEWAKADJI produit et diffuse en moyenne annuelle près de 50 000 foyers Sewa, emploient directement 32 personnes et collaborent en partenariat local avec au moins 200 PME de Production (chaque PME emploie au moins un chef d’atelier, un compagnon et un apprenti ; soit 600 emplois à plein temps) et indirectement avec 600 PME de Distribution (Chaque PME est aussi liée au moins à 3 distributeurs généralement des femmes qui sont les points de dépôt de vente).Aujourd’hui près de 3 200 000 personnes sont bénéficiaires des équipements »Sewa » et

- L’unité AFOvert produit et diffuse aujourd’hui 2 tonnes de Sewa charbon par jour avec une capacité installée de 4 tonnes par jour à partir de 2018. Elle emploie 7 personnes et organise sa distribution (emballages utilisés sont tous biodégradables) au niveau des femmes distributeurs de Charbon de BOIS.

- Forêt :

Par l’atténuation à la coupe de bois de feu. KKJ avec seulement ses 47 000 foyers Sewa diffusés en 2015 a protégé (Exploitation) près de 615 800 ha (Réf FONABES 2015 : 0,390 T/Ha/An ; 47000x2x7x365=240170 TEB).

- Ménages :

Ont bénéficié économiquement des foyers Sewa d’au moins de 3 431 000 000 FCFA en 2015. Ces sommes généralement gérées par les femmes sont destinées aux frais scolaires et à l’assainissement de l’ensemble de la famille sans occulter les activités génératrices de revenue et les tontines.

- Santé :

 3 200 000 personnes ont vu leur facture médicale réduite de près de 60% liées aux maladies obstructives dues aux fumées des foyers malgaches et des foyers à 3 pierres

- Climat :

KKJ est la première entreprise malienne enregistrée et validée au label de GOLDSTANDARD (Finance carbone volontaire) depuis 2009. Elle est la 2e mondiale inscrite en efficacité énergétique (foyers améliorés).

KKJ évite à l’atmosphère annuellement plus de 150 000 téqCO2 depuis 2012. En 2014/2015 KKJ a réduit plus de 400 000 téqCO2 de gaz à effet de serre.

KKJ a été lauréat :

2002 : Grand prix « Foyers améliorés » à Ouagadougou au Burkina Faso ; 2006 :1- Grand prix équipements de cuisson MERSAO 1 Niamey/Niger ; 2- Lauréat du concours FOIRE REGIONALE DU DEVELOPPEMENT au niveau national ;3- Lauréat du concours » L’INNOVATION EN ENTRTEPRENARIAT, MOTEUR DE LA CROISSANCE ACCELEREE EN AFRIQUE DE L’OUEST » lancé par la Banque Mondiale au niveau sous régional ; 2008 : Grand prix équipements de cuisson MERSAO 2 Niamey/Niger ;2016 : Meilleur Equipement de cuisson « foyer Jet ménage » à la 3e édition de Stoveplus Academy à Sierra Léone (Freetown).

 

Préparé et présenté par : Ousmane s. SAMASSEKOU Ing.E. F

Promoteur/Directeur

 

© 2019 Katene Kadji